Geert Bourgeois à propos du rapport par pays de la Commission européenne : « La Flandre doit exceller »

1 mars 2019
La Flandre présente un budget en équilibre

« La Flandre est une nouvelle fois première de la classe, mais nous ne devons certainement pas nous reposer sur nos lauriers. » Le ministre-président flamand Geert Bourgeois se montre satisfait mais ambitieux concernant le rapport par pays de la Commission européenne. Il se félicite de la plus grande attention portée par l’Europe à la politique flamande en Belgique. « L’Europe utilise trop souvent des chiffres belges. Il est dès lors plus compliqué pour nous d’ajuster notre politique flamande », explique le ministre-président. Le groupe N-VA à la Chambre avait déjà réagi au rapport par pays du point de vue fédéral.

Meilleure de la classe

La plus grande attention portée par l’Europe aux différences régionales est illustrée par le nombre de références explicites à la Flandre. Le rapport par pays établit une différence régionale au niveau du taux de chômage et de la croissance du PIB Le produit intérieur brut (PIB) correspond à la production totale de biens et de services au sein d’un pays, tant d’entreprises que des administrations. Il est généralement utilisé comme critère d’évaluation de la prospérité d’un pays. C'est la raison pour laquelle la N-VA surveille de près l’évolution du PIB belge. PIB , entre autres. Et la conclusion est toujours la même : en Belgique, c’est la Flandre qui est première de la classe. Mais la Flandre ne doit pas se laisser aveugler par ces résultats, estime Geert Bourgeois : « La Flandre doit saisir toutes les opportunités de rejoindre les pays de la Hanse, le top des États-providences européens. Telle est la voie à suivre. »

Exceller au niveau de l’enseignement

Le rapport par pays n’est pas entièrement positif. Il souligne également la dégradation des prestations au niveau de l’enseignement en Flandre. « Ce n’est vraiment pas agréable à lire, mais nous ne devons pas fermer les yeux. L’enseignement flamand reste au-dessus de la moyenne, mais il a perdu de son avance. Nous n’avons qu’une seule matière première en Flandre, et elle se trouve entre 1,5 et 2 mètres au-dessus du sol. Si nous ne faisons pas en sorte de maintenir ce niveau de qualité, nous en paierons le prix dans 20 ou 25 ans. L’enseignement flamand doit permettre à tous les élèves de réaliser des prestations dignes du niveau dont nous étions spécialistes auparavant. Nous devons avoir la volonté d’exceller ! », conclut un Geert Bourgeois déterminé.

Comment jugez-vous l’utilité de cet article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de