Un air plus sain grâce à des normes d’émissions européennes plus strictes

3 octobre 2018

« Nos citoyens ont droit à un air plus pur. Des voitures sans ou à faibles émissions doivent y contribuer. » L’eurodéputé Mark Demesmaeker se réjouit des nouvelles normes d’émissions de CO2 approuvées par le Parlement européen. D’ici 2030, les voitures et véhicules de société devront émettre 40 % de dioxyde de carbone en moins. En outre, la nouvelle flotte devra être composée de 35 % de véhicules sans ou à faibles émissions. « Ces nouvelles normes sont ambitieuses, mais absolument nécessaires et réalistes », explique Mark Demesmaeker.

Réduction des émissions dans le secteur des transports

Les objectifs climatiques sont au cœur de ces nouvelles normes. « Selon les accords sur le climat, la Belgique doit émettre 35 % de CO2 en moins d’ici 2030. La souplesse des normes d’émissions empêche d’atteindre ces objectifs. En Belgique, le secteur des transports représente un quart des émissions de CO2. Il est donc évident que nous devons en réduire drastiquement les émissions si nous voulons atteindre les accords internationaux sur le climat. Sans les technologies nécessaires, ce sera très difficile. »

Verdissement du parc automobile

Et en ce qui concerne ces technologies, l’eurodéputé Demesmaeker se tourne vers les constructeurs automobiles. « Au lieu d'investir dans des logiciels de fraude, ils doivent s’engager pleinement pour un verdissement du parc automobile. Une plus grande part de voitures sans ou à faibles émissions contribuerait à une meilleure qualité de l’air », explique Mark Demesmaeker. Ces normes ambitieuses doivent à terme rendre plus accessibles les voitures écologiques en Europe.

Mieux respirer

Ces normes doivent maintenant être négociées avec les États membres. Ce ne sera pas une partie de plaisir, pense Mark Demesmaeker. « L’Allemagne va vouloir réduire les ambitions. Mais si l’Europe veut vraiment faire face à la concurrence venue de Chine, nos producteurs vont devoir proposer suffisamment de voitures sans ou à faibles émissions. En outre, cette proposition parlementaire va s’accompagner de grosses économies de carburant, ce qui va permettre aux consommateurs de mieux respirer sur le plan budgétaire. »

Comment jugez-vous l’utilité de cet article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de