Relancer le débat sur la prolongation de la durée de vie des centrales nucléaires

8 novembre 2011

La N-VA demande que le débat sur la sortie du nucléaire soit relancé au Parlement. Les résultats provisoires des stress tests menés par L'Agence fédérale de contrôle nucléaire ont en effet démontré que les centrales nucléaires de notre pays sont sûres, même si quelques légères adaptations s’imposent. Ce constat prive les partisans d’une sortie prématurée du nucléaire d’un argument de poids. Le prix ne constitue pas plus un argument en leur faveur: la fermeture des centrales nucléaires est la solution la moins indiquée afin de maintenir les prix à un faible niveau. Le Parlement a annoncé qu’il analyserait tout d’abord les résultats des stress tests et de la sécurité des centrales nucléaires avant de prendre une décision quant à une prolongation éventuelle de ces centrales. La situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui est pour le moins ambigüe: d’une part, la sécurité d’approvisionnement ne peut être garantie et, d’autre part, les centrales nucléaires ont été jugées suffisamment sûres, ce qui leur permettrait de rester opérationnelles plus longtemps. En bref, selon la N-VA, toutes les conditions sont réunies pour prolonger sans aucun problème la durée de vie de nos centrales nucléaires.

The N-VA is requesting that the debate on phasing out nuclear energy be reopened in Parliament. The provisional results of the stress tests by the Federaal agentschap voor Nucleaire Controle (Federal Agency for Nuclear Control) show, after all, that the nuclear power plants in our country are safe. All they need are a few limited adjustments. This deprives proponents of early closure of a major argument. The cost is therefore also no longer an argument: closing down the nuclear power plants is the worst possible step to take to keep prices low. The Parliament decided that it would first review the results of the stress tests and the safety of the nuclear power plants before making a decision on any extension of the plants’ lifespan. This is the situation in which we find ourselves today: on the one hand, the security of supply cannot be guaranteed, and on the other, the nuclear power plants were found safe to continue operating for longer. This is a most ambiguous situation. In short, in the N-VA’s opinion, everything is there in order to keep our nuclear power plants open for longer without problems.

Comment jugez-vous l’utilité de cet article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de