Pas de circonscription électorale européenne : le bon sens l’emporte

7 février 2018

Le Parlement européen a rejeté à une vaste majorité l’idée d'une circonscription électorale européenne. Cela signifie qu’en 2019, les Flamands ne pourront pas voter pour des responsables politiques d’autres pays européens. Une bonne chose, selon la N-VA : « Une circonscription électorale européenne ne réduirait pas le fossé avec les citoyens. Une politique résolue en matière d’emploi, de sécurité et d'immigration serait bien plus à même de le faire. »

Supprimer purement et simplement les sièges britanniques

Le débat sur la circonscription électorale européenne fait suite au référendum sur le Brexit. Que faut-il faire des 73 sièges britanniques au Parlement ? Pour la N-VA, la réponse est claire : il faut les supprimer purement et simplement. « Moins d’États membres, moins de sièges. Il s’agit de la seule solution juste. Cela reviendrait autrement à gaspiller de l’argent public qui pourrait très bien être utilisé ailleurs. La N-VA croit au projet européen. Elle ne croit pas en plus d’Europe, mais en une meilleure Europe, plus proche du citoyen. Avec ce vote, l’Europe a évité de prendre une mauvaise voie. »

Comment jugez-vous l’utilité de cet article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de