« Ne pas accorder la libération anticipée à la légère. »

23 septembre 2018

« Ce n’est pas parce que quelqu'un entre légalement en ligne de compte pour une libération anticipée qu’il faut la lui accorder immédiatement. » La N-VA plaide pour une application stricte et correcte des peines. Elle réagit ainsi à la libération anticipée d’un des meurtriers de la policière Kitty Van Nieuwenhuysen. L'homme ne sera finalement resté en prison que pendant 10 ans et demi, alors qu'il avait été condamné à 30 ans.

Conditions strictes

En mars 2017, la N-VA a introduit une proposition de loi en vue de renforcer considérablement les conditions de la libération anticipée. « Avec notre proposition, l’assassin de Kitty n'aurait pu être libéré qu’après 18 ans à des conditions strictes. Et soyons clairs, la libération anticipée est une faveur qui ne peut être accordée à la légère », souligne la N-VA.

Comment jugez-vous l’utilité de cet article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de