Lorin Parys à propos des négociations gouvernementales : « Le CD&V et l’Open Vld ont les clés en main »

21 novembre 2019
Lorin Parys

Pour le vice-président de la N-VA Lorin Parys, la clé des négociations gouvernementales au niveau fédéral se trouve entre les mains du CD&V et de l’Open Vld. « Ils doivent dire les choses clairement : sont-ils prêts à intégrer un gouvernement violet-vert sans majorité côté flamand ? », a demandé Parys dans De Ochtend sur Radio 1.

La N-VA toujours présente

L’informateur Paul Magnette (PS) préférerait gouverner sans la N-VA, ce n’est un secret pour personne. « Il est clair que l’informateur préférerait un gouvernement violet-vert », a expliqué Lorin Parys, tout en soulignant que la N-VA était toujours présente à la table des négociations. « Il n’est pas vrai que nous préférons être dans l’opposition. Au contraire, nous avons déjà apporté plusieurs propositions sur lesquelles nous souhaitons nous pencher. Ce n’est selon moi pas l’attitude d’un parti d’opposition. »

Des cadeaux aux électeurs du PS

Mais le vice-président de la N-VA n’est pas entièrement rassuré. « Jusqu’il y a peu, l’Open Vld et le CD&V étaient totalement opposés à un gouvernement fédéral sans majorité côté flamand. Cela ne semble plus être le cas maintenant », explique Lorin Parys. « Et on sait ce qui va alors se passer : un gouvernement dans lequel le Flamand paie pour des cadeaux au profit des électeurs du PS », prévient-il. Ce n’est que si l’Open Vld et le CD&V campent sur leurs positions que le PS explorera la piste violet-jaune, estime Parys.

Comment jugez-vous l’utilité de cet article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de