Les partis majoritaires souhaitent attirer l’attention sur l’aéroport de Zaventem, gravement touché

13 juillet 2020
l’aéroport

Les groupes majoritaires au Parlement flamand sont parvenus à un accord sur une résolution visant à atténuer les effets du coronavirus sur l’aéroport de Zaventem. « La crise du coronavirus frappe durement les activités de l’aéroport de Zaventem », explique la N-VA. « Nous voulons une vision d’avenir pour l’aéroport, en tenant compte de la viabilité et de la croissance économique, en s’impliquant dans les négociations avec la Lufthansa et en défendant les emplois, la formation et la remise au travail. Nous voulons une loi sur les procédures de vol équilibrée et un plus grand désenclavement de l’aéroport. »

La pire crise de l’histoire de l’aviation

L’aviation traverse la pire crise de son histoire. L’International Air Transport Association (IATA) s’attend à ce que le trafic de passagers baisse d’environ 40 % en 2020 par rapport à 2019. D’après les dernières prévisions, les revenus des compagnies aériennes issus du transport de passagers seront 44 % inférieurs à ceux de 2019, une perte largement supérieure à celle liée à la récession de 2008‑2009.

Brussels Airlines perd un million d’euros chaque jour

La compagnie nationale Brussels Airlines joue un rôle majeur dans l’interconnectivité et le développement économique dans et autour de l’aéroport de Zaventem. Mais depuis début mai, ses pertes s’élèvent à un million d’euros par jour. La flotte se réduit et 1000 emplois vont être perdus. Brussels Airlines a demandé un prêt au gouvernement fédéral, mais les négociations entre la maison mère Lufthansa et le gouvernement fédéral en vue d’un plan d’aide coincent. « Nous demandons au gouvernement flamand de rester en contact permanent avec le gouvernement fédéral concernant les négociations avec la Lufthansa et de souligner l’impact sur l’économie flamande. Mais aussi de voir plus loin et de préparer un plan d’avenir pour notre aéroport, afin d’offrir des perspectives à l’ensemble de la communauté aéronautique. Toutes les parties concernées doivent être impliquées et nous devons tenir compte de l’ensemble des entreprises aéronautiques, que ce soit au niveau des passagers, du fret ou des services de soutien, ainsi que de l’impact sur les entreprises et les PME, principalement en Brabant flamand. »

Rôle majeur du VDAB Le Vlaamse Dienst voor Arbeidsbemiddeling en Beroepsopleiding (VDAB), c’est-à-dire le service flamand pour l’emploi et la formation professionnelle, est un service public flamand qui rassemble l’offre et la demande sur le marché de l’emploi et qui a essentiellement pour mission de faire office d’intermédiaire pour les demandeurs d’emploi et de les aider à trouver du travail. Depuis la réforme de l’État de 1989, les services de l’emploi relèvent des régions et la formation professionnelle est une compétence communautaire. Le pendant wallon du VDAB est le Forem et le pendant bruxellois est Actiris. VDAB afin de contrer les pertes d’emploi

Il y aura des pertes d’emploi, 1000 chez Brussels Airlines et 1500 chez Swissport, notamment. Pour la N-VA, le VDAB a un rôle majeur à jouer afin d’aider le plus rapidement possible les travailleurs de l’aéroport touchés. « Le VDAB peut jouer le rôle de régisseur sur le marché du travail en guidant les travailleurs qui perdent leur emploi vers une nouvelle fonction. À travers ce rôle d’activation, le VDAB peut voir où se situent les opportunités sur le marché du travail et guider ainsi les travailleurs vers les bons emplois. »

Améliorer l’accessibilité de l’aéroport en dehors des heures de travail habituelles

L’accessibilité de l’aéroport via les transports en commun constitue un réel problème, notamment en dehors des heures de travail habituelles. Une meilleure accessibilité est essentielle pour l’avenir de l’aéroport, estime la N-VA. « Les travailleurs de l’aéroport, qui commencent souvent très tôt le matin ou terminent très tard le soir, ne peuvent pas prendre les transports en commun. Cela complique notamment le recrutement. Outre le désenclavement pour les utilisateurs de l’aéroport à travers le Brabantnet, entre autres, il va falloir se pencher spécifiquement sur l’extension des solutions de transport collectif pour les déplacements domicile-travail des travailleurs en dehors des heures de travail habituelles et l’amélioration de l’accessibilité via des moyens de transport durables. »

How valuable did you find this article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de