Les émeutes de Molenbeek : une action rapide et ferme s’impose

2 janvier 2019

« Il est important que la justice agisse rapidement. » De tels agissements doivent être condamnés avec fermeté. La N-VA souhaite envoyer un signal fort après les émeutes du Nouvel An à Molenbeek. Des magasins ont été pillés et des véhicules incendiés. De plus, les services de secours ont été bloqués lorsqu’ils ont voulu intervenir. Dans de telles affaires où les auteurs sont arrêtés sur place, ils doivent être jugés beaucoup plus rapidement. Une comparution immédiate est nécessaire si l’on veut appliquer une politique réactive intégrée au niveau de la police et de la justice. Pour éviter tout sentiment d’impunité, nous devons agir de manière résolue.

Violence contre les services de secours

La N-VA a préparé une proposition de loi pour une véritable procédure de comparution immédiate. Par ailleurs, le parti appelle à étendre l'enquête judiciaire obligatoire sur les actes de violence contre les agents aux actes de violence contre tous les services de secours. « Cette nuit-là, les pompiers de Molenbeek ont également subi des préjudices, ce qui est répréhensible. »

Suffisamment de sanctions

Pour finir, les peines prononcées doivent être suffisamment lourdes et dissuasives. « Ce n’est pas en condamnant les responsables de saccages de commerces, de pillages et d’incendies de voitures uniquement par des peines de travail, comme cela a été le cas dans le passé, que l’on va dissuader ces bandes et émeutiers bruxellois », conclut le parti.

Comment jugez-vous l’utilité de cet article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de