Les Bruxellois flamands, citoyens de seconde zone pour bpost

27 février 2019

« N’y a-t-il vraiment personne chez bpost qui soit capable de lire la législation linguistique ? » La N-VA s’indigne des infractions incessantes à la législation linguistique commises par bpost vis-à-vis de ses clients flamands à Bruxelles. « Pour bpost, la législation linguistique n’est visiblement rien d’autre qu’un vulgaire bout de papier. Malgré différentes plaintes, notamment auprès de la Commission permanente de Contrôle linguistique, les Bruxellois néerlandophones restent des citoyens de seconde zone pour bpost », estime la N-VA.

Infraction à la législation linguistique

À Bruxelles, bpost doit communiquer dans la langue du client. En tant qu’entreprise publique autonome, elle sait à quel rôle linguistique chaque Bruxellois appartient. Bpost ne traite pourtant pas correctement les Bruxellois néerlandophones. Après que différents Flamands de Bruxelles ont exprimé leur mécontentement quant au fait que bpost ne communique avec eux qu’en français, l’entreprise enfreint non seulement la législation linguistique, mais propose également une infraction à la législation linguistique en guise de « solution ». À la suite d’une plainte d’un client néerlandophone, bpost a envoyé la réponse suivante : « Nous voyons que vous venez de Bruxelles. Notre objectif est que le courrier dans votre région soit bilingue à l’avenir. »

Le Flamand, citoyen de seconde zone

La N-VA n’est pas satisfaite de cette réponse. « Soit l’appartenance linguistique est connue et il faut communiquer dans cette langue, soit l’appartenance linguistique n’est pas connue et la communication doit être bilingue. Ce n’est pas bien compliqué. Nous commençons vraiment à nous demander si bpost ne le fait pas exprès. Une entreprise publique se doit de respecter la législation, et nous continuerons de le marteler. Les Flamands de Bruxelles ne peuvent pas être considérés comme des citoyens de seconde zone dans leur propre capitale ! », conclut la N-VA.

Comment jugez-vous l’utilité de cet article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de