Le travail en vaut la peine grâce au tax shift

3 décembre 2018

Le Tax shift Il est question de tax shift ou de glissement d’impôts lorsqu’un nouvel impôt est introduit ou qu’un impôt existant est majoré pour en réduire ou en supprimer un autre. La N-VA est partisane d’un glissement des charges sur le travail vers des charges sur la consommation ou la pollution de l’environnement, par exemple, mais pas d’un impôt qui augmente la pression fiscale totale. tax shift mis en place par le ministre des Finances Johan Van Overtveldt a fait augmenter les montants nets des plus bas salaires de pas moins de 20 %. C'est ce qui ressort du calcul réalisé par Deloitte dans sa neuvième étude européenne sur les salaires. Grâce au tax shift, la Belgique sort du guère enviable top cinq des pays les plus chers pour les employeurs en Europe.

Plus de pouvoir d’achat

L’étude de Deloitte est la deuxième en moins d'une semaine à mettre en avant les effets positifs du tax shift. La semaine dernière, la KU Leuven avait publié une étude montrant que le pouvoir d’achat avait augmenté de plus de 5 % au cours de cette législature. Toutes nos félicitations à Johan Van Overtveldt !

Comment jugez-vous l’utilité de cet article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de