Le sournois Selmayr ternit l’image de l’UE

7 mars 2018
juncker-en-selmayr

La nomination sournoise de Martin Selmayr en tant que secrétaire général de la Commission européenne ternit l’image de l’Union européenne. Selmayr a été promu en toute vitesse la semaine dernière, sans procédure claire ni autres candidatures. L’eurodéputée Anneleen Van Bossuyt s’indigne : « L’élite européenne démontre une nouvelle fois à quel point elle est éloignée des citoyens. »

Un scandale

Selon le quotidien français Libération, Selmayr a concocté une indemnité de sortie royale pour les commissaires européens. La Commission réfute. « De tels arrangements sont scandaleux et injustifiables dans une Europe moderne. S’ils s’avèrent, ces faits vont encore miner le soutien envers l’UE », explique Anneleen Van Bossuyt, mécontente.

Un débat ouvert

L’eurodéputée Van Bossuyt souhaite des éclaircissements et réclame un débat parlementaire ouvert sur cette nomination. La Commission doit répondre de ses actes devant les citoyens européens, estime-t-elle. « Les Européens réclament une politique volontaire de l’Europe au niveau des emplois, de l’immigration et de la sécurité. Mais la Commission ne se soucie que d’elle-même. C’est hallucinant », conclut-elle.

Comment jugez-vous l’utilité de cet article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de