Le Plan V de la N-VA

24 avril 2014

Notre situation socioéconomique n’est pas bonne. Cela ne peut plus durer. Sans croissance économique, notre État-providence est mis sous pression. Nous devons créer de la richesse avant de la partager et il est indispensable pour ce faire de travailler et d’entreprendre. L’État n’est pas en mesure de créer de richesse, ce que peuvent aussi affirmer certains partis.

Avec son Plan V, la N-VA propose un plan ambitieux pour l’avenir. Un plan qui offre des perspectives optimistes aux générations actuelles et futures, des solutions qui ont déjà été mises en œuvre dans d’autres pays d’Europe du Nord et qui ont porté leurs fruits.

Réaliste, honnête et porteur d’espoir, le Plan V nous permet de nous distinguer des autres partis. La N-VA veut déployer son Plan V dès le premier jour, ce qui signifie que nous adoptons une politique de relance qui récompense à nouveau le travail et l’entrepreneuriat. Nous réduisons immédiatement les impôts pour les employeurs et les travailleurs. Mais nous mettons aussi en œuvre dès le premier jour une véritable politique sociale, qui garantit une Sécurité sociale En Belgique, la sécurité sociale relève jusqu’à aujourd’hui du fédéral. Les principaux piliers de la sécurité sociale belge sont l’assurance maladie-invalidité (INAMI), les pensions, l’assurance-chômage et les allocations familiales, sans oublier les maladies professionnelles, les accidents du travail et les vacances annuelles. Certains partis flamands prônent depuis longtemps le transfert de (grands pans de) la sécurité sociale aux régions et communautés. sécurité sociale à nouveau sûre et sociale, et qui renforce les pensions.

Comment jugez-vous l’utilité de cet article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de