« Le non-accord sur la sortie du nucléaire est imprudent »

23 décembre 2021
Bert Wollants

Le député fédéral Bert Wollants a réagi à l’annonce d’un accord sur la fermeture de l’ensemble des centrales nucléaires d’ici 2025. « Après une nuit de négociations, il a donc été décidé de ne prendre une décision qu’en mars », explique Wollants. Bref, il a été décidé de ne rien décider. Notre sécurité d’approvisionnement reste le jouet politique d’un gouvernement divisé…

Une lourde erreur

Bien qu’il s’agisse d’un non-accord, il ressort de la conférence de presse du gouvernement qu’il continue de clairement privilégier la sortie du nucléaire (son plan A). « Le gouvernement De Croo commet une lourde erreur en faisant passer les dogmes écologistes et la peur avant la raison », explique Wollants.

Appel à prendre une décision claire

Wollants appelle les autorités fédérales à prolonger la durée de vie des deux centrales nucléaires les plus récentes, ce qui éviterait bien des difficultés et des inquiétudes et bénéficierait à l’ensemble de nos concitoyens. Il n’était par ailleurs pas nécessaire pour le Premier ministre de qualifier les deux centrales les plus récentes, qui sont en très bon état, de « réacteurs fissurés » lors de la conférence de presse.

Pour finir, le député fédéral Wollants déplore cette politique énergétique imprudente. « Il faut enfin prendre une décision claire, car c’est ce que les gens réclament et c’est ce qui fera avancer notre politique énergétique. »

How valuable did you find this article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de