Le conseil communal de Schaerbeek s’octroie un traitement de faveur concernant les panneaux électoraux

27 juillet 2018
Schaerbeek

Une vieille culture politique semble régner au sein du conseil communal de Schaerbeek. « Dans son règlement électoral, le conseil communal de Schaerbeek n’hésite pas à discriminer les partis qui ne siègent pas déjà en son sein », estime Cieltje Van Achter, tête de liste N-VA dans la commune. « Les partis qui ont déjà des élus pourront coller leurs affiches deux semaines plus tôt et auront donc plus de place. Rien ne justifie cette différence de traitement. Les Schaerbeekois méritent mieux. »

Le conseil communal de Schaerbeek a approuvé un règlement concernant la méthode de répartition de ses panneaux électoraux. Les affiches électorales ne seront autorisées que sur les panneaux communaux, et ce sont les services communaux qui colleront les affiches. Les six partis siégeant actuellement au conseil communal pourront faire coller leurs affiches à partir du 3 septembre. Les autres ne pourront le faire qu’à partir du 17. Ces six partis auront chacun 2 panneaux à 20 endroits, alors que les autres n’en auront probablement pas partout.

« Cette répartition est inégalitaire et ne donne aux partis qui n’ont pas encore d’élus aucune chance réelle de présenter leurs candidats aux électeurs », explique Van Achter. « Le conseil communal s’octroie un traitement de faveur et va pouvoir lancer la campagne plus tôt. Avec de tels procédés douteux et guère démocratiques, le conseil tente de faire tourner les élections en sa faveur », estime Cieltje Van Achter. « La peur de la N-VA est bien présente parmi les partis établis, ce qui les pousse à agir de la sorte afin que le changement tellement nécessaire ne puisse se produire à Schaerbeek », conclut Van Achter.

Comment jugez-vous l’utilité de cet article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de