L’abaissement de l’âge de vote à 16 ans pour les élections européennes n’est que pure symbolique

4 mai 2022

La majorité Vivaldi a voté en faveur de l’abaissement de l’âge de vote à 16 ans pour les élections européennes. La N-VA n’y a jamais été favorable : « Nous nous pouvons bien sûr qu’encourage les jeunes à s’intéresser à la politique,  mais le droit de vote doit faire partie du passage à l’âge adulte, avec des droits et des obligations. Ce n’est selon nous possible qu’à partir de 18 ans », réagissent les députés fédéraux Sander Loones et Wim Van der Donckt. « De plus, les réformes réellement susceptibles de faire la différence pour nos jeunes ne sont pas mises en œuvre. »

Les députés fédéraux parlent de pure symbolique. « Difficile de croire en l’objectif de rendre le système électoral plus démocratique de la part d’un gouvernement qui a lui-même ignoré les résultats des élections de 2019 », explique Sander Loones. Van der Donckt le rejoint : « On attend toujours le renouveau politique promis dans l’accord de gouvernement. »

Priorités

La Vivaldi ferait mieux de se concentrer sur les dossiers réellement importants pour l’avenir de nos jeunes, estiment les députés fédéraux : « Pas uniquement les lourds dossiers relatifs au renouveau politique, mais également les réformes nécessaires qui ne sont pas mises en œuvre : la réforme des pensions, les réformes profondes du marché du travail et le dérapage budgétaire. Prenons véritablement nos jeunes au sérieux en abordant ces grands défis fondamentaux pour leur avenir. Ne nous contentons pas de symboles à la Vivaldi alors que la note devient de plus en plus salée. »

How valuable did you find this article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de