La reconfiguration de l’administration fédérale mise en œuvre

9 décembre 2016
La reconfiguration de l’administration fédérale mise en œuvre

Le ministre chargé de la Fonction publique Steven Vandeput a annoncé la mise sur pied par le gouvernement d’une nouvelle organisation fédérale qui rassemblera les services du SPF Personnel et Organisation (P&O), du SPF Budget et Contrôle de la Gestion (B&CG), du SPF Technologie de l’Information et de la Communication (Fedict), du Selor et d’Empreva. À partir de mars 2017, ces cinq organisations poursuivront leurs activités au sein du SPF Stratégie et Appui. La création de ce nouveau SPF est une étape importante dans le remodelage du paysage fédéral et peut-être la mesure la plus concrète dans le cadre de ce « redesign » ambitieux. Du point de vue politique également, ce projet est unique en son genre car les cinq organisations relèvent de la compétence de trois partis gouvernementaux différents. Les trois ministres compétents dirigeront la nouvelle organisation de manière collégiale.

Ces cinq organisations ont un objectif commun : soutenir les autres services publics fédéraux. « Les rassembler au sein d’une grande organisation d’appui est donc tout à fait logique », explique Vandeput. La nouvelle organisation apportera son soutien dans différents domaines : transformation numérique et gestion du personnel, mais aussi achats et budget. L’organisation reposera sur une culture de serviabilité et la volonté d’optimiser le service aux clients. « Afin de répondre plus rapidement, plus efficacement et de manière plus ciblée aux questions des clients, il est tout à fait logique de rassembler les ressources humaines et les compétences au sein d’une même organisation basée sur un même site », explique Vandeput.

Une organisation de taille au fonctionnement simple

Cette centralisation du service se ressentira également au niveau de la structure de l’organisation. Il y aura un accueil accessible via un numéro unique, un service du personnel, un service ICT, un service comptabilité, un service traduction, un service communication et un service logistique. Dès sa création, la nouvelle organisation comptera 662 collaborateurs à temps plein. Suite au rassemblement des services d’appui des différentes organisations, le nombre de managers passera de douze à sept et le comité direction sera réduit de 42 %.

Comment jugez-vous l’utilité de cet article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de