La proposition de la N-VA visant à interdire la vente de tabac aux mineurs approuvée

25 avril 2019

« Plus les jeunes commencent à fumer tôt, plus le risque de développer une dépendance est grand. » La N-VA est satisfaite de l’approbation par la Chambre d’une proposition de loi visant à augmenter l’âge minimum pour acheter des produits du tabac de 16 à 18 ans. « C’est une bonne chose pour la santé de nos jeunes », souligne la N-VA.

Relever l’âge minimum

La Belgique est l’un des rares pays où des mineurs peuvent encore acheter du tabac. Au sein de l’Union européenne, seuls la Belgique et certains Länder autrichiens autorisent encore l’achat de produits du tabac à partir de 16 ans. La N-VA a donc introduit une proposition de loi visant à faire passer l’âge minimum de 16 à 18 ans en Belgique également. « Plus les jeunes commencent à fumer tôt, plus le risque de développer une dépendance est grand », explique la N-VA.

Mieux protéger les jeunes

« Actuellement, les jeunes peuvent acheter des cigarettes trop facilement. Selon la dernière étude réalisée en milieu scolaire par le VAD, pas moins de 8 jeunes sur 10 âgés entre 16 et 18 ans disent pouvoir accéder très facilement au tabac. Chez les moins de 16 ans, ce taux est de 4 sur 10. Tout comme le Conseil Supérieur de la Santé, nous proposons donc une augmentation de l’âge minimum. Nous pourrons ainsi mieux protéger la santé de nos jeunes et éviter les dépendances », explique la N-VA.

Comment jugez-vous l’utilité de cet article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de