La N-VA à propos du Fonds des accidents médicaux : « Une révision en profondeur s’impose. »

12 novembre 2020

« Le Fonds des accidents médicaux est destiné aux victimes. Nous ne pouvons accepter sa transformation en un géant administratif qui se préoccupe davantage de lui-même que des victimes. » La N-VA a réagi au reportage de l’émission Pano sur le Fonds des accidents médicaux (FAM). Le délai de traitement de plusieurs années et la mauvaise communication vis-à-vis des citoyens y ont notamment été dénoncés. Le FAM émet un avis sur la responsabilité en cas d’accident médical et indemnise éventuellement les dommages.

Laissé de côté pendant trop longtemps

La N-VA est indignée mais pas surprise par le reportage. Elle ne souhaite toutefois pas supprimer le FAM. « Ce fonds est absolument nécessaire. Nous ne voulons pas le supprimer mais le réviser. En profondeur. Nous ne pouvons plus attendre dix ans. La ministre De Block l’a trop longtemps laissé de côté sous prétexte que le gouvernement était en affaires courantes. Mais pour les victimes, il n’y a pas d’affaires courantes... »

How valuable did you find this article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de