La loi de la N-VA sur la base de données ADN porte ses fruits : nous comptons 9 cas de disparition résolus en 1 an

23 août 2019
DNA

La base de données ADN pour les personnes disparues est un grand succès : en un an, neuf cas de disparition ont déjà été résolus. Cette base de données a été créée à l’initiative de la N-VA. En 2013, le Sénat a approuvé la proposition de loi de la N-VA sur ce sujet.

Plus de 300 profils

La base de données a été lancée il y a plus d'un an. Elle collecte le matériel ADN des personnes disparues ou de leur famille. L'ADN des corps inconnus y est également stocké. Actuellement, la base de données compte 78 profils ADN. À terme, ce chiffre devrait dépasser 300.

Crucial pour lutter contre la criminalité

La N-VA se réjouit de cette bonne nouvelle. « Sur l’insistance de la N-VA, plusieurs bases de données ADN ont été créées. Leur succès dans la recherche des personnes disparues montre qu’elles peuvent également être cruciales dans la lutte contre la criminalité. Notre travail parlementaire porte donc ses fruits », conclut-elle.

Comment jugez-vous l’utilité de cet article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de