La création d'une banque de données « personnes disparues » a été définitvement approuvée

6 décembre 2013

Le Sénat a approuvé à l’unanimité la proposition de loi destinée à créer une banque de données ADN pour les personnes disparues. Le projet déposé par la N-VA avait déjà été approuvé par le Sénat mais il lui a été de nouveau soumis après quelques modifications techniques à la Chambre.

Les membres des familles des personnes disparues ont la possibilité d’ajouter leur ADN ou celui d’une personne disparue à la banque de données. Si les services de police pensent avoir retrouvé une personne disparue, ils peuvent ainsi réaliser sans problème un test ADN.

Les acteurs de terrain réclamaient depuis longtemps la création d’une base de données ADN pour les personnes disparues.

Comment jugez-vous l’utilité de cet article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de