La Belgique risque de passer à côté de 850 millions d’euros d’aide européenne par manque de réformes

23 novembre 2022
Sander Loones

« La Vivaldi ne tenant pas ses promesses et ne réformant pas en profondeur notre système de pensions, nous risquons de passer à côté de 850 millions d’euros d’aide européenne », explique le député fédéral Sander Loones. C’est ce que l’on a appris aujourd’hui lors de discussions à la Chambre, où la Commission européenne est venue décrire son analyse du budget belge. « Nous recevons déjà trop peu d’aide de l’Europe, et ce sera sans doute encore moins. Le gouvernement De Croo nous coûte de l’argent », résume Loones. 

Dans le cadre de la crise du Covid, l’Union européenne a décidé de créer un fonds de relance. Selon la Banque nationale, la Belgique aurait pu prétendre à 12 milliards d’euros. « Mais lors des négociations, Alexander De Croo n’en a obtenu que 4,5 milliards », rappelle Loones. « Et cela risque donc de faire encore 850 millions de moins. »

Des conséquences budgétaires douloureuses

Pour bénéficier de l’aide européenne, nous devons d’abord mettre en œuvre plusieurs réformes. Sander Loones : « La Vivaldi avait promis de réformer les pensions d’ici fin 2021, mais il n’en est rien. Au contraire, le coût des pensions a augmenté de deux milliards sous ce gouvernement. Le gouvernement De Croo ne respecte pas ses promesses envers l’Europe. Et les conséquences budgétaires risquent d’être très douloureuses. »

How valuable did you find this article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de