Jan Jambon en appelle au sens des responsabilités des Flamands

7 mai 2020
Jan Jambon

« Il faut remettre les choses en perspective. » Ce mercredi 6 mai, le Conseil national de Sécurité a assoupli les mesures visant à endiguer la crise du coronavirus. À partir du 10 mai, il sera possible d’accueillir quatre personnes chez soi. Les commerces rouvriront quant à eux le 11 mai. Le ministre-président Jan Jambon est revenu sur cet assouplissement dans VTM Nieuws. « J’en appelle au sens des responsabilités des citoyens. »

Assouplissement social

À partir de la fête des Mères, il sera possible de recevoir quatre personnes chez soi. Les familles devront faire des choix. Jambon comprend bien la difficulté. « Je pense que mon père a lui aussi hâte de voir les quatre générations réunies, car la quatrième vient de naître. » Jambon souligne que l’assouplissement social était nécessaire : « Nous avons examiné les possibilités. Ne rien faire, notamment en vue de la fête des Mères, aurait été encore plus compliqué. »

Tenir et respecter les mesures

Jambon demande aux Flamands de tenir et de respecter les mesures : « J’en appelle au sens des responsabilités des citoyens. Si nous enfreignons les règles en masse, nous verrons la courbe évoluer de manière catastrophique dans quelques semaines. Nous devrons alors prendre une terrible décision et revenir sur ces mesures. Je pense que personne ne le souhaite. »

Perspective

Jambon réfute la critique selon laquelle l’assouplissement serait trop léger : « Il faut remettre les choses en perspective. Les commerces vont rouvrir et les marchés suivront une semaine plus tard. Nous allons à nouveau pouvoir rendre visite à quatre personnes. L’assouplissement n’est pas négligeable. »

Vous trouverez de plus amples informations sur le coronavirus et les mesures prises sur https://www.info-coronavirus.be/

How valuable did you find this article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de