Interdiction totale des néonicotinoïdes tueurs d’abeilles

3 mai 2018

Les néonicotinoïdes doivent être interdits, sans exceptions ni mesures transitoires. Les néonicotinoïdes sont dangereux pour les abeilles et donc pour notre agriculture et notre sécurité alimentaire. Le ministre fédéral de l’Agriculture plaide pour des mesures transitoires, mais la N-VA ne veut pas en entendre parler. « Les experts des 28 États membres de l’UE ont donné leur feu vert pour une interdiction de l’utilisation des néonicotinoïdes tueurs d’abeilles. La Belgique s’est abstenue. « Nous demandons un signal clair », affirme la N-VA.

Un signal important

L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) se montre critique quant à l’utilisation de ces pesticides depuis plusieurs années déjà. L’Union européenne avait déjà introduit une interdiction limitée et temporaire sur les néonicotinoïdes en 2013. Les experts des 28 États membres ont donné leur feu vert vendredi dernier pour une interdiction générale et définitive. « Il faut aider les agriculteurs dans la transition vers une agriculture biologique ou vers l’utilisation de pesticides respectueux des pollinisateurs. Mais nous devons nous réjouir de ce signal important envoyé par l’Europe dans la lutte contre la mort massive des abeilles », explique la N-VA.

Comment jugez-vous l’utilité de cet article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de