Geert Bourgeois à propos de la nomination d’Okonjo-Iweala : « Une première étape vers le rétablissement de l’Organisation mondiale du commerce »

16 février 2021

Ngozi Okonjo-Iweala a été désignée lundi directrice générale de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Geert Bourgeois, député européen et membre de la commission Commerce international, réagit avec enthousiasme.

Geert Bourgeois voit la nomination d’Okonjo-Iweala comme une étape majeure vers le sauvetage et le rétablissement de l’Organisation mondiale du commerce. « L’OMC a pendant longtemps été à bout de souffle. La désignation de Ngozi Okonjo-Iweala en tant que nouvelle directrice générale est une excellente nouvelle. C’est une première étape vers le renforcement du multilatéralisme. L’Organisation mondiale du commerce doit assurer la prospérité et la stabilité à travers des règles équitables. »

Un terrain de jeu équitable avec des règles commerciales claires

Pour Geert Bourgeois, l’OMC a un rôle majeur à jouer dans le conflit entre la Chine et les États-Unis. « La Chine est désormais le principal partenaire commercial de l’UE et va devenir la première économie mondiale. L’OMC doit inciter la Chine, rival systémique de l’UE et des États-Unis, à collaborer sur un terrain de jeu équitable, avec des règles commerciales claires. »

How valuable did you find this article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de