Déjà plus d’un million d’euros d’astreintes à cause de la mauvaise gestion de la politique d’asile : « la politique de Mahdi est un échec »

12 juin 2022

La politique d’asile du secrétaire d’État Mahdi ne mène à rien. Malgré les grands mots et les belles promesses lors de son entrée en fonction, lui qui promettait de résoudre le « chaos de l’asile », la réalité vingt-et-un mois plus tard est dramatique.

« Malgré 30 000 places d’accueil, un montant record pour l’accueil de 683 millions d’euros et des dizaines de millions supplémentaires pour les services d’asile, 20 000 dossiers sont toujours en attente d’une décision, et des dizaines voire des centaines de personnes dorment chaque jour dans la rue », explique le député fédéral Theo Francken.

Ces personnes se tournent alors vers le tribunal du travail afin d’imposer leur accueil, ce qui s’est déjà produit plus de mille fois cette année. Les services du secrétaire d’État Mahdi ont été condamnés dans 740 cas. Le tribunal du travail étant surchargé, une condamnation de principe avec astreinte de 5 000 euros par jour où une personne se voit refuser le droit à l’accueil a été prononcée. D’après une réponse écrite de la députée fédérale Darya Safai, on compte déjà 86 jours de mise en demeure depuis la signature de cette décision judiciaire de principe le 24 janvier 2022. L’astreinte est heureusement plafonnée à 100 000 euros. Autrement, elle s’élèverait déjà à 430 000 euros.

Le secrétaire d’État Mahdi est par ailleurs en conflit au sujet du centre d’accueil de Spa. La commune ayant été durement touchée par les inondations de l’an dernier et l’acceptation de la population locale pour ce centre ayant été réduite à néant, la bourgmestre a réclamé une limitation du nombre de lits d’accueil. Le tribunal lui a donné raison, mais le secrétaire d’État Mahdi a refusé d’appliquer cette limitation. Résultat : une astreinte de 10 000 euros par jour. La députée fédérale Darya Safai a également demandé les chiffres. Montant total au 1er juin 2022 : 890 000 euros, une somme qui augmente chaque jour de 10 000 euros, ce qui la situe déjà à 960 000 euros aujourd’hui.

« Au total, le secrétaire d’État Mahdi doit payer plus d’un million d’euros d’astreintes. Après le nombre de condamnations et le montant de ses budgets, le secrétaire d’État bat encore un triste record. Sa politique censée mettre un terme au chaos avait été annoncée en grande pompe, mais elle a viré à la catastrophe. Le chaos est total », déclarent les députés fédéraux Safai et Francken.

« Nous continuons de défendre notre plan en dix points, mais le gouvernement reste aveugle face aux immenses problèmes rencontrés sur le terrain et continue de s’entêter dans une politique d’accueil naïve. Nous devons suivre l’exemple du Danemark et tout miser sur la dissuasion et la mise en place du modèle australien », concluent les députés fédéraux.

How valuable did you find this article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de