Appliquer la loi pour les migrants illégaux

20 septembre 2018

« Le citoyen ne comprend pas pourquoi la loi ne s’applique pas aux personnes en séjour illégal. Pourquoi ces personnes ne sont-elles pas poursuivies ? » La N-VA réclame l’application de la loi. Celle-ci permet de condamner les migrants en séjour illégal ne demandant pas l’asile à une peine de prison de trois mois. En cas de deuxième infraction, cette peine est même étendue à un an. Mais cette loi reste lettre morte. Dans la pratique, il y a impunité. Celui qui balaie d’un revers de la main l’ordre de quitter le territoire ne risque rien. La police est découragée.

Vols à la tire

La N-VA veut effrayer les migrants en transit en les menaçant de peines de prison effectives. Le parti demande une comparution immédiate pour la citation des migrants illégaux. Nous avons introduit une proposition de loi à ce sujet, pour que les personnes puissent être jugées à court terme. Il est facile de reconnaître une personne en séjour illégal. Premièrement : elle se trouve dans notre pays. Deuxièmement : a-t-elle ses papiers ? La N-VA rejette l’excuse du manque de place dans les prisons. « Si demain le nombre de vols à la tire augmente, devrions-nous pour autant fermer les yeux sous prétexte qu’il n’y a pas de place dans les prisons ? »

Comment jugez-vous l’utilité de cet article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de