Pas d’argent européen et pas d’adhésion de la Turquie à l’UE

7 juillet 2017
Not a European penny more and no EU accession for Turkey

Le Parlement européen a approuvé le rapport le plus sévère jamais établi sur la Turquie. « Une grande majorité souhaite suspendre l’aide européenne de préadhésion dès que les négociations d’adhésion seront suspendues. « Nous voulons quant à nous mettre un terme à ce financement tout de suite », explique l’eurodéputé Mark Demesmaeker. « Les discussions d’adhésion doivent elles aussi prendre fin. Pour la N-VA, la Turquie ne pourra jamais rejoindre l’UE. »

Une vaste majorité d’eurodéputés a enfin ouvert les yeux sur la situation précaire de la démocratie en Turquie. Depuis 2007, l’Europe a accordé près d'un milliard d’euros en vue de réformes démocratiques en Turquie. « De l’argent gaspillé, comme on peut le constater aujourd’hui plus que jamais », estime Demesmaeker. « L’Europe pourrait utiliser cet argent de manière bien plus efficace afin de renforcer la surveillance de ses frontières, par exemple. » La N-VA appelle l’ensemble des eurodéputés à ne pas approuver le budget 2018, qui prévoit à nouveau 640 millions d’aide à l’adhésion pour Erdogan : « Pas de fonds européens pour Erdogan. »

Nouvelle relation

Demesmaeker est favorable à un nouveau type de relation avec la Turquie : « Soyons honnêtes. La Turquie ne rejoindra jamais l’Union européenne. L’Europe doit établir un nouveau type de relation avec la Turquie, avec des relations commerciales responsables et une approche résolue de la sécurité et de la migration. »

How valuable did you find this article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de