Sécurité : le gouvernement adopte 28 nouvelles mesures

15 mai 2017
Sécurité : le gouvernement adopte 28 nouvelles mesures

Lors du premier d’une série de trois super Conseil des Ministres, le gouvernement fédéral a approuvé 28 nouvelles mesures visant à renforcer la sécurité des citoyens. Certaines de ces mesures augmentent la capacité d’action des services de sécurité et de renseignement dans la lutte contre le terrorisme, la grande criminalité et, de plus en plus, la cybercriminalité.

« Concrètement, nous allons lutter contre la fraude à l’identité, le financement du terrorisme et l’EI », explique le ministre de la Sécurité et de l’Intérieur Jan Jambon. « Nous allons également améliorer la collecte et le partage d’informations et mieux sécuriser les lieux sensibles. » En vue du rapatriement des illégaux qui représentent un danger pour la sécurité, des places supplémentaires seront créées dans les centres fermés. Toutes ces mesures représentent un effort budgétaire supplémentaire annuel de 105 millions d’euros.

Puce avec empreinte digitale

Afin de mettre un terme à la fraude à l’identité, la carte d’identité électronique sera remplacée par une carte biométrique. Celle-ci contiendra une puce permettant par exemple d’enregistrer une empreinte digitale en plus de la photo d'identité. « Cette mesure peut nous aider à identifier des suspects dans des dossiers de terrorisme, mais aussi dans la lutte contre la fraude sociale et la traite des êtres humains », indique Jambon. « Une empreinte digitale est d’ailleurs requise depuis longtemps pour obtenir un passeport belge. »

Les bailleurs de fonds dans le viseur

Le gouvernement continuera de s’attaquer au financement du terrorisme. « Nous allons renforcer la transparence au niveau de l’obtention de fonds », annonce le ministre des Finances Johan Van Overtveldt. « Dans ce cadre, des contrôles fiscaux ciblés des ASBL susceptibles d’être impliquées dans le financement du terrorisme seront mis en place. »

L’échange d’informations est crucial

La collecte et le partage d'informations utiles et fiables sont essentiels dans la lutte contre le terrorisme et la criminalité. Afin de soutenir et de renforcer ce processus indispensable, la base de données commune de l’OCAM sur les combattants en Syrie comprendra des informations sur les « homegrown terrorist fighters », des djihadistes qui se radicalisent en Belgique et souhaitent commettre un attentat ici plutôt que de partir combattre à l’étranger. « Nous allons également renforcer nos services d'information à l’étranger », explique le ministre Jambon. « Nous devons nous préparer au retour possible de plus de cent combattants belges partis en Syrie. Nous ne pouvons prendre aucun risque et devons nous y préparer. »

Afin d’améliorer la collecte d’informations, il sera également possible de recourir à des infiltrés et à des repentis. Le recours à des infiltrés est une nouvelle méthode d’enquête qui ne peut être utilisée qu’à condition que toutes les autres méthodes soient impossibles. La collaboration avec des repentis n’est également possible qu’en cas de délits graves, lorsque la situation l’exige et pas pour tous les profils.

Contrôles de conformité

Les lieux sensibles comme les gares et les aéroports seront mieux protégés. Les compagnies aériennes qui effectuent des vols dans la zone Schengen devront vérifier à partir de l’automne si les documents de voyage et d’identité des passagers correspondent. Dans les gares internationales, des caméras de surveillance et des portillons de sécurité supplémentaires seront installés. Les fonctions sensibles feront également l’objet d’un screening plus poussé.

Plus grande capacité dans les centres fermés

Pour finir, le gouvernement va considérablement augmenter le nombre de places dans les centres fermés, de 538 à 1066. « Nous serons ainsi en mesure de rapatrier beaucoup plus de personnes en séjour illégal », explique le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration Theo Francken. « Beaucoup trop de personnes ne respectent pas l’ordre de quitter le territoire. »

How valuable did you find this article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de