Jan Jambon

Vice-premier ministre et ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, chargé de la Régie des bâtiments

Fort d’une carrière enrichissante au sein d’entreprises de renom comme IBM, SD Worx et Bank Card Company (BCC), Jan Jambon s’est lancé en politique en 2007.

Engagement pour la Flandre
Avant cela, Jan Jambon était depuis plusieurs années un membre actif au sein du Vlaamse Volksbeweging (VVB), qui milite depuis 1991 pour l’indépendance de la Flandre. Pour ce représentant et membre de la direction de cette association nationaliste flamande, rejoindre la N-VA était une évidence.

En 2007, Jan Jambon a été élu pour la première fois à la Chambre des représentants. Un an plus tard, il est devenu président de groupe pour la N-VA. Le 25 mai 2014, les électeurs ont prolongé son mandat.

Actif au niveau local
Jan Jambon participe aussi activement à la politique locale. De 2007 à 2012, il a été échevin des Finances et de l’Économie locale de Braasschat, la commune où il réside et dont il est bourgmestre. depuis 2013. Après sa nomination au poste de vice-premier ministre et de ministre en octobre 2014, Jan Jambon a passé le flambeau à un autre membre du parti, qui assume depuis lors le rôle de bourgmestre faisant fonction.

Jan Jambon a étudié à la Vrije Universiteit Brussel, où il a obtenu une licence en informatique. Par la suite, il a décroché un MBA à l’Universiteit Antwerpen.