Taxe Caïman

Appelée ainsi en référence aux îles Caïmans, un des plus grands paradis fiscaux du monde, et également connue sous le nom de Taxe de transparence Également connue sous le nom de « taxe Caïman », en référence aux îles Caïmans, un des plus grands paradis fiscaux du monde. Une taxe de transparence permet au fisc d’identifier les montages financiers complexes à l’étranger et d’imposer les patrimoines qui y sont mis à l’abri dans son propre pays, dans la mesure où le patrimoine y a uniquement été placé pour échapper à l’impôt. taxe de transparence. La taxe Caïman a pour effet que des montages financiers complexes à l’étranger n’échappent aujourd’hui plus au fisc. Souvent, il s’agit de montages qui permettent de faire flotter des patrimoines, par exemple par le biais de trusts, entre deux propriétaires afin qu’aucun des deux ne soit imposé.