Responsabilisation

Rendre les États fédérés responsables afin qu’ils soient récompensés s’ils mènent une politique de qualité et sanctionnés si leur politique est mauvaise. Cette responsabilisation était une exigence de la N-VA durant les négociations gouvernementales de 2010-2011 dans le cadre de la révision de la Loi de financement La loi belge de financement – officiellement, la loi spéciale du 16 janvier 1989 – dispose de la manière dont l’argent est réparti entre l’État fédéral et les régions et communautés. Le gouvernement Di Rupo, ainsi que Groen et Écolo, ont adapté cette loi sur la base d’un accord politique conclu durant l’été de 2013 et ce, sans concertation avec les régions. La révision rend les flux d’argent liés aux transferts de compétences moins stables sur le plan de la prospérité. En outre, les régions doivent consentir de nombreux efforts pour aider à combler le déficit du budget fédéral. loi de financement. La N-VA souhaite entre autres une importante autonomie fiscale pour les États fédérés et une responsabilité propre en ce qui concerne, entre autres, la politique du marché de l’emploi, les soins de santé et les allocations familiales.