Wanted : 200 experts informatiques pour une cyberarmée

29 août 2017
Wanted : 200 experts informatiques pour une cyberarmée

Afin d’être mieux équipée contre les cyberattaques, la Défense investit depuis l’an dernier dans sa propre cyberdivision. « Parmi les 92 collaborateurs que nos services de renseignement militaires ont engagés cette année, la plupart sont des cyberexperts », explique le ministre de la Défense Steven Vandeput. À terme, environ 200 de ces experts seront actifs au sein du Cyber Security Operations Center (CSOC) au quartier militaire d’Evere.

La cyberdivision doit en premier lieu défendre des cibles militaires comme les systèmes d’armes et les réseaux de communication, mais disposera aussi de moyens pour riposter après une attaque. Avec un des plus grands cyberservices du pays, la Défense partagera également son expertise dans le cadre d’autres cyberincidents.

Les compétences avant tout

Le Selor, bureau de sélection de l’administration fédérale pour lequel Vandeput est également compétent en tant que ministre de la Fonction publique, et Egov Select ont pour mission de trouver ces cyberexperts pour la Défense. Afin de trouver des personnes disposant des compétences nécessaires, en matière de piratage par exemple, il faudra faire preuve de davantage de souplesse en ce qui concerne les diplômes. « La Défense privilégie les profils disposant de connaissances techniques et immédiatement disponibles. Grâce à la formation et à l’expérience sur le terrain, ils pourront évoluer vers une fonction de spécialisation », conclut Vandeput.

How valuable did you find this article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de