Plus d’attention pour la sécurité incendie

6 septembre 2017

Après l’incendie de la Tour Grenfell de Londres au mois de juin, les pompiers réclament de l’Union européenne une attention accrue pour la sécurité incendie. La parlementaire européenne Anneleen Van Bossuyt soutient cette demande car, actuellement, 4 000 Européens perdent la vie dans des incendies. Des tests plus efficaces en matière de sécurité incendie des matériaux de construction constitueraient selon elle une première étape importante.

« Bien qu’il existe déjà des règles européennes quant aux normes auxquelles les matériaux de construction doivent satisfaire, il convient d’établir de meilleures procédures d’essai », explique Van Bossuyt. « Ces tests doivent être réalisés à plus grande échelle et dans les conditions dans lesquelles les matériaux de construction sont réellement utilisés. »

Meilleure concertation

« Il faut également renforcer la concertation entre les pays européens », estime la parlementaire européenne. « Les États membres qui sont en avance en matière de sécurité incendie peuvent, par exemple, partager des bonnes pratiques. Je ne plaide pas pour une harmonisation des procédures d’évacuation, symboles et autres procédures de sauvetage, mais les États membres pourraient apprendre beaucoup les uns des autres. »

Chaque année, environ 70 000 Européens sont hospitalisés pour des brûlures. Il est de notre devoir de faire baisser ce chiffre de manière significative. Van Bossuyt compte transmettre les préoccupations des pompiers à la Commission européenne.

How valuable did you find this article?

Indiquez ici votre score personnel
Le score moyen est de